Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hymne à la Femme

   Tant dans les cieux que sur la terre, on te bénit
   Unie à jamais à la Terre, tu donnes la vie, tu nourris

Et de tes entrailles, tu conçois, supportes, soumise
Sans faillir, sans défaillir, heureuse, tu portes la vie

Forte, digne, tu traverses l’épreuve que tu vis
En prenant soin de l’espoir de toute une vie
Malgré la douleur, malgré les doutes ennemis
Malgré la peur, ce petit être, tu le chéris
Et, quand vient la délivrance, comblée, tu oublies

Beauté exquise, miel céleste, objet de tous les désirs
Etre essentiel, mère de tous les plaisirs
Lumière sur les ténèbres, née pour éblouir
Le rayon de soleil que tu es fait fleurir
Et la terre entière vit de ton rire, toi, O Elixir

Dans les méandres de la vie, tu traverses ton existence
A tes épaules, tu portes le monde, ce monde lourd de sens
Ni désespoir, ni peur ne te retiennent, tu es le cœur, l’essence
Sans toi, ce monde aurait-il un sens ?

L’exaltant creux de ta main porte le monde
A tes pieds, la bénédiction profonde
Mère, épouse, terre féconde
Eternelle compagne, ton amour abonde

Dis-le au monde entier
Ecris, parles à l’humanité
Livres lui tes secrets
Intimes, tes dons inavoués
Cette force tranquille, cette douce sensibilité
Attirant, à toi, tous les bienfaits
Tu es celle qui sait tout pardonner

Elégante de cœur, à la bonté illimitée

Dans tes moments de doutes
Arme- toi d’un sourire, et poursuis ta route
Ne pleure pas pour les déroutes
Sèche tes larmes, vois-tu tous ceux que tu envoûtes ?

Lis dans les yeux du monde
Ecris dans les livres du monde

Crois-tu que le chemin sera facile ?
Observe, autour de toi, comment tout vacille
Et bats-toi, creuse, construis, bâtis
Unifie, tisse les toiles de ta vie
Résiste, encore, et encore…Souris

Ne renie jamais tes passions
Oh reine des terres, mère des unions
Bénis, par ton amour, à travers les saisons
Les êtres, les espoirs, oui, bénis, par ton affection

Et aime, encore et encore, aime, insuffle, pour l’ascension

Donne, en abondance
Allume, dans les yeux, la flamme de l’espérance
Nourris, caresse, adore, embrasse
Souffle sur les blessures, annihile les souffrances

L’étroit creux de nos corps abrite la vie
Et dans Ta miséricorde infinie
Seigneur, tu  nous a bénies
Pour cette souffrance, si forte qu’on en crie
Réalise notre vœu, O Seigneur, d’une descendance bénie
Insuffle-nous la force de nous battre contre le mal qui désunit
Ton Amour, Ta Miséricorde, nous l’implorons, à l’infini…

Rabia Diallo

 

Tag(s) : #Spiritualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :