Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soumis au jugement des uns et des autres, et parfois même au leur, beaucoup sont pris dans une dualité qui les tiraille entre spiritualité et matérialité comme si l'un ne pouvait laisser place à l'autre quand s'éclipsant totalement.


Beaucoup d'idées préconçues circulent autour de la spiritualité qui reste encore abordée avec prudence par la plupart des gens, voire même évitée ou carrément repoussée. Et ce, pour la simple et bonne raison que, dès le départ, nous la définissons très mal.


Effectivement, on a tendance à faire l'amalgame entre spiritualité et religion. Et c'est là, la première erreur.


La spiritualité


Alors, qu'est-ce que la spiritualité au juste ?


L'étymologie de ce mot nous ramène à différentes racines latines :

"spir-" qui signifie le "souffle " et que l'on trouve dans "spirare" qui signifie "souffler".

Racine à laquelle on a ajouté le suffixe "-tus" servant à former des noms ; on obtient en latin "spiritus" qui signifie "le souffle".

À ce dernier mot, on ajoute encore le suffixe "-alis" qui permet de former des adjectifs (et donne "-el" en français) ; "spiritualis" signifie en latin "relatif au souffle", mais aussi "relatif à l'esprit" : le mot évolue donc dans un sens abstrait.

Enfin, à cet adjectif , on ajoute encore le suffixe "-itas" servant à former des noms.

C'est ainsi que "spiritualitas" désigne la vie de l'âme, l'immatérialité.

D'après son étymologie, ce mot désigne donc "ce qui est de l'ordre de l'"esprit"

La spiritualité, c'est l'ensemble des croyances et des pratiques qui concernent la vie de l'Esprit.

C'est tout ce qui est ressenti avec le coeur.

Nous sommes donc bien au-delà de la simple déduction totalement simpliste et fausse "spiritualité = religion".


La spiritualité... c'est plein de choses.


La matérialité


À l'opposé de la spiritualité, et vécue comme sa contradiction pour certain, il y a la matérialité. Cette notion est beaucoup plus accessible et admissible pour la plus part des Êtres incarnés que nous sommes puisqu'elle nous ramène à la Terre, à ses plaisirs et ses jouissances... À ce qui nous entoure et que nous pouvons voir (avec nos yeux), toucher (avec nos mains) et sentir (avec notre nez)... C'est aussi, tout ce qui peut se vérifier.


Un équilibre harmonieux


Oui, mais comment faire pour trouver ce juste équilibre?

Et bien simplement, cet équilibre est en nous, il suffit de s'écouter avec sincérité, de se respecter et tout sera juste parfait.

 

Spiritualité et matérialité : Un équilibre nécessaire

"Nous sommes des Êtres spirituels venus vivre une expérience humaine"... et je dirais même "une expérience humaine et matérielle". Si nous rejetons notre côté spirituel, nous rejetons simplement toute notre essence. Si nous rejetons notre côté matériel, nous passons à côté de l'expérience que nous sommes venus faire. Et, dans un sens comme dans l'autre, nous sommes dans l'erreur.

L'idéal est de rester complet sans renier aucune partie de nous.

Les pieds bien posés au sol et la tête vers le cosmos.


Alors certains parleront d'ancrage et vous feront faire des exercices bien particuliers dans une position toute autant particulière, des visualisations et tout et tout... Tous ces exercices sont judicieux pour vous ressourcer, vous relaxer, vous calmer et en même temps vous redynamiser et vous feront un bien fou (bien que des positions particulières ne soient pas nécessaires pour cela). Cependant, l'ancrage (tel que moi je le vois, c'est à dire une recentralisation entre spiritualité et matérialité) c'est simplement une manière de vivre au quotidien.


Auteur de l'article : Shirley Patris
Fondatrice de "Féminicité"dont vous pouvez visiter le site et rejoindre la page Facebook

 

Tag(s) : #Spiritualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :