Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand Juifs et Arabes « refusent d’être des ennemis »

Des juifs et des musulmans se mettent en scène sur les réseaux sociaux pour livrer un message de paix, au moment où la guerre redouble d’intensité à Gaza. « Juifs et Arabes refusent d’être ennemis » écrit la journaliste libano-américaine Sulome Anderson. Loin des zones de guerre dans la bande de Gaza ou des scènes d’émeutes en région parisienne, le camp de la paix trouve refuge sur les réseaux sociaux. Depuis plusieurs jours, le hashtag « JewsAndArabsRefuseToBeEnemies » (Juifs et Arabes refusent d’être ennemis) rencontre un certain succès sur Twitter et Facebook.

L’initiative vient de Sulome Anderson qui a posté une photo sur laquelle elle embrasse son petit ami juif et en légende : « Il m’appelle neshama, je l’appelle habibi. L’amour ne parle pas le langage de l’occupation. » « Lorsqu’on s’est rencontré, nous nous disputions à propos de la politique, mais petit à petit, nous sommes parvenus à un consensus », confie-t-elle à la chaîne américaine ABC. « On se dispute encore parfois mais on se comprend mieux ».

De nombreux internautes ont suivi l’exemple comme cette famille dont la mère est israélienne et le père Osama palestinien. 

Quand Juifs et Arabes « refusent d’être des ennemis »
Tag(s) : #Vivre ensemble
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :